Retour sur notre campagne de financement

Pendant plus de 40 jours, nous avons réalisé une campagne de financement sur le site KissKissBankBank afin de lever des fonds pour nous aider à réaliser notre projet. Vous pouvez retrouver tous les détails dans le menu, Aidez-nous.

Afin de convaincre autant de personnes que possible d’investir dans notre mémoire, nous avons relevé plusieurs défis :

Défis

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de regarder nos vidéos, c’est l’occasion de découvrir nos défis :

 

Les talk shows américains

L’infotainment trouve son origine dans la télévision américaine et, plus précisément, le talk show. La nécessité de divertir le public s’est très vite imposée aux Etats-Unis pour deux raisons. D’une part, les chaînes de télévision nationales sont toutes des entreprises privées (par exemple, ABC appartient à la société Walt Disney). D’autre part, les postes de télévision ont pris petit à petit possession de la majorité des foyers américains.

Le talk-show est une émission de télévision qui consiste en une discussion entre un présentateur et un ou plusieurs invités sur des différentes thèmes. Il fait son apparition en 1951 sur la chaîne WJZ-TV avec The Joe Franklin Show. Ce type d’émissions a très vite pris de l’importance et remplacé petit à petit les programmes habituels dans la grille horaire, le matin, en journée et le soir. Aujourd’hui encore, il remporte un franc succès. Ce genre est en constante évolution, tant sur la forme que sur le fond.

Longtemps critiqués, tant par les journalistes que par les politiciens, les talk-shows vont pourtant gagner en légitimité grâce à ces mêmes acteurs au début des années 90. En 1992, Ross Perot, candidat indépendant aux élections présidentielles, se fait connaître grâce à un débat contre Al Gore dans Larry King Live. Par ailleurs, Bill Clinton fut surnommé le « talk-show president», suite à des apparitions dans The Phil Donahue Show, The Arsenio Hall Show et sur MTV. Depuis cette époque, les talk-shows n’ont cessé de prendre de l’importance dans les campagnes politiques, et par extension, dans la couverture de l’actualité. Ce qui en fait un programme privilégié de l’infotainment.

Timeline Infotainment
Cliquez sur l’image pour parcourir l’histoire du talk-show américain

Très vite, les talk shows d’infotainment vont se multiplier : Politically Incorrect en 1993, The Daily Show with Jon Stewart en 1996, The View en 1997, etc. Par la suite, il s’étendra aux autres formats télévisuels. Dès 1999, 62% des téléspectateurs américains recherchaient des programmes informatifs et divertissants.

La star du programme, c’est…

Les émissions de talk-show évoluent, aussi bien au niveau de la forme que du fond. Les barrières entre divertissement et information semblent disparaître au fil du temps. Une constante, cependant… le présentateur ! Ce dernier reste invariablement au centre du programme. Il est l’élément principal et irremplaçable du talk-show. Il construit et angle la discussion. Il est considéré comme la « star » de l’émission.

L’importance du présentateur peut être observée au niveau des audiences de l’émission. Par exemple, lorsque Yann Barthès est remplacé par François Cluzet le 5 décembre 2014, Le Petit Journal ne rassemble que 1,23 million de téléspectateurs et atteint les 4,9 % de parts de marché. Or, habituellement, l’émission populaire de Canal+ ne descend que très rarement en-dessous des 1,5 million de téléspectateurs et des 5,5% de parts de marché. Par contre, lorsque Cyrille Eldin a pris la place de Yann Barthès, les audiences n’ont pas bougé : 1,72 million et 6,4% de parts de marché. Ceci peut s’expliquer par le fait que Cyrille Eldin est un chroniqueur du Petit Journal et qu’il est donc déjà connu du public de l’émission. Eldin Petit Journal Lorsque Antoine de Caunes a pris la place de Michel Denisot dans Le Grand Journal, les audiences ont immédiatement baissé. Canal+ a laissé quelques mois à l’émission pour s’installer mais les résultats ne sont pas améliorés. Récemment, Le Petit Journal s’est montré plus populaire que sont grand-frère. Selon l’Express, Canal+ aurait même demandé à Antoine de Caunes de remanier le programme afin de continuer à le diffuser.

Le changement de présentateur est toujours un moment délicat pour une émission. Le public est assez versatile et un tel changement dans ses habitudes peut être mal reçu. Récemment, c’est le talk show américain, The Daily Show with Jon Stewart, qui a fait face à ses premières critiques. Jon Stewart, véritable institution de l’infotainment aux Etats-Unis, a annoncé qu’il serait remplacé par Trevor Noah dès la saison prochaine.

Trevor Noah est connu des fans de l’émission. Il contribue régulièrement à l’émission depuis décembre 2014. Seulement, voilà, son humour ne plaît pas à tout le monde et les téléspectateurs américains le font savoir. Il faut dire que l’humoriste est dans la provocation et qu’avec lui, chacun en prend pour son grade. Jon Stewart n’a pas hésité à venir à sa rescousse, après que la polémique ait envahi les réseaux sociaux.

« Ils ont embauché un nouveau présentateur pour le Daily Show. Mr. Noah va animer l’émission. Je suis très excité. Je sais qu’il y a eu toute une affaire sur Twitter. Mais je peux vous le dire, sans hésitation je pense : Trevor Noah finira par gagner votre confiance et votre respect … ou pas. Tout comme moi-même j’ai gagné votre confiance et votre respect… ou pas. Ou parfois je les ai gagnés, puis perdus. Puis, je les ai regagnés en quelque sorte mais après c’était « Qu’il aille se faire f***** ce gars ».  Et puis « Oh c’est juste stupide. Je ne vais plus jamais… NON, je le déteste ! ». Ca se passe un peu comme ça. Tout ce que je veux dire, c’est que j’espère vraiment que vous lui donnerez l’opportunité de gagner votre confiance et votre respect parce que mon expérience avec lui m’a permis de voir qu’il est une personne incroyablement attentionnée, aimable, drôle et intelligente. Je pense que cela vaut vraiment le coup de lui laisser un peu de temps. Je suis pressé de voir où il va emmener l’émission. Enfin, après 17 ans, je vais pouvoir enregistrer le Daily Show quand il prendra ma place ».

Rendez-vous en septembre prochain pour la réponse !